Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque (Visitez la page web Desfemmes de Antoinette Fouque) se fait critique littéraire pour 2 sociétés d’édition en plus de son statut d’enseignante. C’est en 1972 à l’université de Vincennes qu'elle débat au sujet de la sexualité de la femme aux côtés de Luce Irigaray, philosophe féministe. La jeune femme rencontre Jacques Lacan à la fin des années 60. Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. A cette époque, l'étudiante fréquente l’écrivaine Monique Wittig.

Selon Antoinette Fouque, la femme du soldat inconnu est encore plus inconnue que lui. Elle le clame lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. Elle prend la défense de femmes en danger telles que la Catalane Eva Forest et la Birmane Aung San Suu Kyi. Antoinette Fouque a pris part à dans tous les combats féministes.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l’Alliance des femmes pour la démocratie

C'est elle qui a fondé le Mouvement de Libération des Femmes avec l'aide d'autres militantes. Au début des années 80, Antoinette Fouque s'installe aux USA et se met en retrait du MLF. Le MLF, à ce moment en proie à des querelles internes, a de moins en moins de militantes. Afin d'empêcher toute récupération, le MLF a vu son nom déposé à l'Institut national de la propriété intellectuelle.

C'est dans la cité phocéenne qu'elle passe une enfance tranquille. Antoinette Fouque étudie à Aix-en-Provence avant de choisir Paris. Elle épouse René Fouque quand elle est toujours à l'université. De son enfance passée dans un quartier prolétaire, Antoinette Fouque va garder toute son existence un fort ancrage à gauche.

Ecrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. Naturellement, l'auteure a pris part à divers livres collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004", "Portraits choisis" ou "Génération MLF 1968-2008". La féminologie, Antoinette Fouque l'explique dans trois essais.

Editrice et libraire

Elle fonde sa maison d'édition, Les Editions des femmes au début de la décennie soixante-dix. Les Librairies des femmes voient le jour dans la foulée. L'ensemble de la littérature féminine du moment est proposée dans sa première librairie à Saint-Germain-des-Prés. Antoinette Fouque s'est aperçue à quel point les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le secteur du livre à force de fréquenter les milieux intellectuels.